INTERVIEWS
11/04/2012 par admin
Interview exclusive avec Mr Eric Laitat (partie6/1)
Interview exclusive avec Mr Eric Laitat (partie6/1)

10- Vous avez créer un blog ecopilot.be et deux portails energite.be et construire-malin.be qui s'intéressent principalement à trois axes qui sont l'écologie, l'éco-conception et l'éco-technologie. Pouvez-vous nous en parler un peu plus?

J’ai déjà avoué mon caractère instinctif dans cet interview et ma tendance à figurer parmi les adopteurs précoces . Ce n’est pas une posture évidente dans un monde où le just in time est la règle du marché, y compris sur le marché de l’emploi. Ingénieur engagé dans la Société, je me suis largement et précocement orienté en faveur d’actions de communication, en particulier avec la conscience qui est la mienne que le développement et le changement passent par une vision partagée. Une thèse de doctorat et un savoir académique intra muros sont de peu de valeur, à moins de le mettre au service de projets de développement au bénéfice de la Société, donc la communication, la sensibilisation, l’information, le partage et le débat d’idées. Pour autant qu’il soit suivi d’une prise d’actions, via une vision partagée. Je suis en effet auteur de plus d’une centaine d’articles scientifiques originaux, de plus de 10.000 pages de rapports pour des institutions publiques, entreprises, ONGs, bureaux d’études, de 7 sites Internet et j’exerce une réelle présence en ligne… Je me suis tourné vers la publication du travail de mes équipes de recherche et la publication des résultats par l’Internet dès le début des années quatre-vingt dix, aux premiers balbutiements de l’Internet, du HTML et à l’heure où la fibre optique n’était pas encore généralisée. Je me suis ainsi profilé le second site en ligne de l’Université de Gembloux,… après celui du Centre de Calcul qui en détenait les clés et bien avant celui de l’Université qui m’hébergeait. Les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) évoluent à une vitesse incompatible avec mes capacités de suivi, de compréhension et d’apprentissage. De plus, je trouve ces techniques fort complexes et en évolution permanente. Je pratique les NTIC en amateur et ne les maîtrise pas, mais je tente de les utiliser au mieux de ce que j’en comprends au service du partage d’expérience et de la communication. Dans le domaine de la construction et des éco-technologies, de l’écodesign et de l’écoconception, je gère et alimente trois sites Internet :  http://energite.be c’est mon premier site Internet dans le domaine de l’éco-construction. La première version de ce site visait à partager avec la ‘communauté Internet’ les objectifs du chantier de rénovation, illustrer les options techniques que nous avons choisies, mon épouse et moi, et montrer les résultats dans les gîtes. Une invitation au séjour. Les trois premières années, j’ai même affiché en ligne le monitoring du bâtiment qui rapportait la température extérieure et intérieure, l’humidité relative et la teneur en CO2 dans les pièces pour observer le fonctionnement du système de ventilation, la consommation d’électricité et de fuel… Onze paramètres mesurés toutes les secondes, moyennés sur une période de 30 min et stockés sur disque dur. Le tout mis en ligne. J’ai répondu à de très nombreuses questions relatives aux aménagements intérieurs et extérieurs, car il y a également un verger de vielles espèces, une lagune pour l’épuration des eaux, des promenades balisées pour la découverte de la nature,… Et j’ai fait très peu de réservation de séjours écotouristiques. Les clients de EnerGîte cherchent simplement à « passer des vacances au calme » et ils sont peu soucieux de ces questions ! La version actuelle de EnerGite.be est un site classique pour réserver un lieu de vacances. -http://construire-malin.be a pris le relais du site précédent pour faire un état de nombreuses questions relatives à la construction durable et à l’écoconstruction en Belgique et en Région wallonne. Il proposait un « portail amateur » rassemblant de très nombreuses informations à caractère pratique destinées au public confronté avec la construction durable, la construction basse énergie, la recherche de produits, matériaux, voire même un annuaire de professionnels, ainsi que les primes et incitants fiscaux, un calculateur de retour sur investissement dans des mesures d’économie d’énergie, des pages réservées pour que des auteurs de projets disposent également d’une vitrine… Avait-il trop de visibilité ? Ce site a été hacké. Plus de 4 années de mes temps de loisirs sabotés. Vous trouverez certainement des traces dans l’historique Google… Mais vous n’irez pas au delà. J’exprime un profond mépris à l’égard de ces pirates qui sabotent, par jeu, un travail de passion -http://ecopilot.be est enfin un site carte de visite professionnelle, une sorte de journal professionnel ‘intime’, une variante de Personal Branding (http://bdbbranding.com/) pour présenter certaines facettes d’intérêt général de mon métier de consultant en écotechnologies et en écoconception qui apporte des réponses aux défis durables. Ce site reçoit un peu plus d’une cinquantaine de visiteurs uniques par jour et il est régulièrement alimenté. Je tiens ce blog comme une sorte de carnet de route des expériences qu’il me semble intéressant de partager et peux partager, hors des clauses de confidentialité du métier. De l’Internet en amateur, sans grandes ressources techniques !

 

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats