TECHNOLOGIE
21/05/2012 par admin
OraQuick : le test de d
OraQuick : le test de d

La vente libre d’un test de dépistage du sida, sans avoir recours à des professionnels, peut être autorisée par l’agence américaine des médicaments (FDA), selon l’avis favorable d’une équipe d’experts indépendants annoncé dans un communiqué de presse. Les premiers résultats d’un essai clinique mené par les laboratoires américains, OraSure Technologies, le test oral OraQuick In-Home HIV détecterait dans 93% des cas les personnes malades par le sida. Un seuil légèrement en dessous de celui autorisé par la FDA (95%). Par ailleurs, ce test n’a mis en évidence que 1% de faux positif. Les 17 experts indépendants, se basant sur de telles données et sur ses bienfaits,  ont donné leur faveur pour sa commercialisation. En revanche, les autorités sanitaires américaines ne sont pas en mesure de suivre les recommandations de ce comité. En 20 minutes et via quelques gouttes de salive recueillies à l’aide d’un tampon buccal, vous pouvez en toute simplicité et facilité connaitre votre statut sérologique. Reste à savoir que ce test ne peut pas remplacer des tests en laboratoire d’analyse qui sont encadrés par des professionnels de santé. Selon toujours ces experts, l’importance de la commercialisation de ce test est de permettre à chacun de savoir à tout moment son statut sérologique, un moyen de prévention très efficace.

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats