ENVIRONNEMENT
25/06/2012 par admin
Emballages, maintenant vous pouvez les manger !
Emballages, maintenant vous pouvez les manger !

Il est indéniable, face à la grande pollution produite par le rejet des emballages alimentaires en plastique, David Edwards un professeur en biologie et en ingénierie de l’université de Harvard à l’aide d’un designer, François Azambourg, ont mis en place une idée pour le moins surprenante. Au lieu de les jeter à la poubelle, ces supposés déchets peuvent avoir une fin complètement différente. Ainsi, dorénavant les emballages alimentaires peuvent eux-mêmes servir d’aliment. Comment ? Grâce un gel fait de particules de calcium et de magnésium et un polymère naturel qui peut être accompagné de fruits secs, de chocolat, de noix ou de basilic. Bien évidemment pour éviter que tout le monde manie cet emballage comestible, un suremballage est prévu afin d’éviter tout risque de contamination. Contrairement aux suremballages traditionnels utilisés pour conditionner les produits alimentairement, généralement un film plastique ou un carton, ce dernier sera composé d’algues ou de bagasse (un résidu fibreux de la canne à sucre), non comestible mais aura tout de même le privilège d’être biodégradable. Concrétisant son invention, le professeur a déjà à son actif, dans son frigo, la Wikiboison, une sphère consommable molle remplie de jus d’orange ou de soupe, qu’on perce avec une paille pour boire. Le Wikiyaourt, le Wikicocktail, une bille tapissée de zestes d’orange qui renferme du Cointreau (liqueur à base d’écorces d’orange). Egalement, on trouve la Wikiglace <<on peut croquer dedans, ça ne fond pas dans la main car la glace est à l’intérieur du gel>>, aussi bien les Wikiapéricubes, de petites boules de fromage frais protégées par une peau d’herbes ou de curry. D’autres usages sont à prévoir vu que les conceptions n’en manquent pas. Si beaucoup pensent que l’idée est irréalisable, son père, Monsieur David Edwards affirme qu’elle est parfaitement viable économiquement. Pas de surcout pour le consommateur ni d’éventuels risques sur sa santé, de tant plus que cette invention est déjà brevetée. Il rajoute que les spécialistes de l’agroalimentaire ont été séduits par son nouveau concept et que même des accords sont en train d’être trouvés avec  des industriels du lait, des yaourts ou des glaces et avec des multinationales du soda afin de mettre cet emballage sur les rayons d’ici 2013. Si cet emballage mangeable veut changer des mauvaises habitudes liées à notre alimentation, il demeure, pas moins, le meilleur exemple jamais trouvé dans le monde du recyclage.  

 

 

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats