SCIENCE
05/07/2012 par admin
Bient
Bient

Une équipe de chercheurs américains a réussi à mettre au point une nouvelle formule de vaccin qui induit chez les souris une réponse immunitaire qui se manifeste par la sécrétion par les plasmocytes d’anticorps anti-nicotiniques. L’étude mené par l’équipe présidée par le professeur Ronald Crystal a montré que ces anticorps spécifiques permettent de neutraliser les substances additives contenues dans le tabac telle que la nicotine et d’empêcher par conséquent leur fixation sur les récepteurs neuronaux. Ces substances seront donc considérées par le corps comme des toxiques et seront donc éliminées directement par le foie au cours d’un processus de détoxification.

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats