SCIENCE
12/08/2012 par admin
Traiter le cancer gr
Traiter le cancer gr

Nul ne peut douter des nombreux bienfaits pour la santé de la mer, ainsi face à la dépression, l’asthme, la fatigue, les migraines et afin de maintenir le bon fonctionnement de la glande thyroïdienne, la mer demeure comme le parfait remède. Mais comme on le dit toujours, la mer n’a pas livré encore tous ses secrets et les dernières découvertes le prouvent certainement. Selon elles, la mer contiendrait des traitements très efficaces face au cancer. Pas étonnant vu le nombre impressionnant de molécules découvertes et encore à découvrir dans ce véritable monde à part. Néanmoins, les molécules déjà retrouvées proviennent de plusieurs sources. Et si le chercheur en biochimie, Laurent Mejer, a privilégié les éponges de la mer pour rechercher les toxines (véritable bouclier moléculaire employé contre leurs prédateurs) qui ciblent certaines protéines kinases, lesquelles contrôlent la division des cellules cancéreuses, d’autres envisagent d’autres options toutes aussi prometteuses. Thierry Benvegnu et son équipe de l’Ecole nationale de chimie de Rennes se sont plutôt intéressés à la membrane cellulaire particulièrement résistante de certaines micro-organismes marins vivants dans des conditions sous-marines extrêmes afin de mettre au point de nouveaux vecteurs de médicaments, capables d’apporter les substances actives au bon endroit et au bon moment. Et oui, le taux d’acidité élevé au niveau de l’estomac constitue un véritable challenge pour les médicaments pris par voie orale. Faire en sorte de créer des ‘’transporteurs blindés’’ pouvant contenir des molécules de chimiothérapie, se diriger et identifier les cellules cancéreuses et délivrer leur contenu spécifiquement, peu s’avérer comme un moyen redoutable aussi même s’il faut attendre encore quelques années pour pouvoir les utiliser pour traiter l’Homme. Virginie Pasquet, biochimiste au laboratoire ‘’Littoral, environnement et société’’ de la Rochelle s’est, quant à elle, arrêtée sur le caractère toxique des caroténoïdes des micro-algues marines pour la tumeur du sein, ainsi que son efficacité pour freiner la prolifération des cellules et les entraîner dans le cycle de mort cellulaire. Avec ces différents recherches et traitements prévus,  une nouvelle porte s’ouvre donc pour les scientifiques en matière de lutte contre le cancer. Vous êtes déjà prévenu, le futur des médicaments contre le cancer ? La mer vous en donnera les réponses !

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats