ENVIRONNEMENT
22/08/2012 par admin
Les for
Les for

Si vous ne le savez pas, les forêts constituent un véritable stock à carbone. Le bois est constitué de 50 % de carbone. Par conséquent, la forêt en contient donc d’énormes quantités qui se répartissent dans le bois vivant, le bois mort et le sol. A l’échelle mondiale, il y aurait 830 milliards de tonnes (830 Gt) de carbone dans la végétation  terrestre (arbres, feuilles, sous-bois, la litière, le bois mort) et 1400 Gt dans les sols. Il est à préciser que le stock dans la végétation est du même ordre de grandeur que celui de l’atmosphère (environ 730 Gt), avec laquelle les échanges sont permanents. La photosynthèse est le principal phénomène qui illustre cet échange, ainsi la végétation puise du carbone, qui retourne dans l’atmosphère par respiration, la décomposition et la combustion des végétaux. L’équilibre entre ces échanges est un point particulièrement à souligner vu que si ces interactions sont déséquilibrées, les forêts vont constituer <<des puits>> si elles captent plus de carbone qu’elles n’en relâchent, contribuant donc à la limitation de l’effet de serre. Dans le cas contraire, ce sont des sources de carbone. Il est à souligner également que ces flux entre forêt et atmosphère sont étroitement liés à la déforestation, un danger qui demeure responsable de plus du quart des émissions anthropiques de carbone vers l’atmosphère. Des mesures importantes partout dans el monde doivent voir le jour afin de garantir la croissance rapide des surfaces forestières, l’augmentation de la productivité des forêts et la création d’importants puits de carbone. Des puits qui n’arrivent pas à trouver leur plein régime et qui se dirigent rapidement vers des limites regrettables pour la planète.   

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats