TECHNOLOGIE
01/09/2012 par admin
Un d
Un d

Afin de puiser dans le monde des virus encore peu connus, les scientifiques ne cessent de concevoir des appareils de détection et de repérage de plus en plus sophistiqués et donc de plus en plus précis. Ce challenge incessamment relevé a fini par nous offrir un nouveau détecteur extrêmement puissant pouvant même détecter des virus de la taille du bactériophage MS2 (3569 nucléotides), 4 fois moins grand que le virus de la grippe et par conséquent très difficile à détecter. Mis en œuvre par les chercheurs de la New York University, ce dispositif se caractérise par une efficacité 70 fois plus importante que les anciens capteurs à Virus. Une propriété extrêmement prometteuse qu’il doit à sa composition très innovante. Ainsi, si le capteur précédent se composait de sphères de verre microscopiques, l’ajout de sphères d’or nanoscopiques a donné naissance à un détecteur hybride nettement plus efficace. Ces dernières ont donc pour rôle d’augmenter la sensibilité du dispositif tout en renforçant la formation des palsmons (une quasiparticule résultant de la quantification de Fréquence plasma, le photon quant à lui résulte de la quantification de vibration lumineuse). Un futile changement de fréquence de la lumière dans le milieu lors du passage du virus afin de le détecter instantanément. Un couplage assez particulier qui surpasse largement celui déjà imaginé pour la mesure de glycémie qui se base sur des ondes lumineuses et des ondes produites en surface par les électrons. Même s’il est en phase de révolutionner l’univers des virus en estimant un poids extrêmement faible de l’ordre de quelques attogrammes, ag, soit 10-18g) d’un objet inconnu par simple analyse de sa fréquence, ce détecteur devra subir quelques modifications avant d’être commercialisé. Néanmoins, ces chances de réussite semblent assez acquises vu que ces créateurs tentent de le rendre plus polyvalent et ne pas le restreindre aux virus. Au programme, les protéines avec en tête de la liste les marqueurs du cancer (se trouvant à très faibles proportions dans le sang) afin de pouvoir diagnostiquer la maladie précocement, très prometteur comme programme.   

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats