TECHNOLOGIE
14/11/2012 par admin
De l'or pour le d
De l'or pour le d

Une équipe de chercheurs britanniques a inventé un test à base de nanoparticules d’or qui permet le dépistage à l’œil nue des premiers stades du cancer et de VIH. L’idée est assez originale, il suffit de mélanger des particules infimes d’or, déposées sur un support en plastique jetable, avec un peu de sérum contenu dans le sang prélevé du patient, puis observer la réaction. Si le mélange se colore en bleu, le test est positif, et il est preuve de l’existence de marqueurs biologiques distinctifs de la maladie. Si la coloration est rougeâtre, le résultat est négatif, témoignant de l’absence de ces marqueurs. Ce test est dix fois plus sensible que les procédés actuels et dix fois moins couteux ! Donc grâce à sa simplicité et sa rapidité cette méthode offrira un diagnostique précoce avec des meilleurs chances de traitement. Encore, vu son faible cout, elle sera accessible aux pays les plus défavorisés. Le seul inconvénient est que ce prototype ne donne que des informations qualitatives, il ne permet pas d’apprécier quantitativement la Maladie ou l’infection. "Le test répond par oui ou non. Il ne dit pas spécifiquement combien il y a de marqueurs dans le sang, juste s'ils sont présents, même à des concentrations ultra-faibles", affirme Molly Stevens. Avec une telle révolution, Il aurait il une amélioration de la prise en charge de ces deux maladies graves considérées comme les maladies du siècle ?

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats