SCIENCE
18/11/2012 par admin
O
O

Les mystères du cerveau ne cessent pas de se dévoiler, dernièrement, des neuroscientifiques Américains ont mis en évidence le processus de la créativité. L’étude est  faite sur 12 rappeurs en pleine improvisation. Ils étaient équipés d’écouteurs où une musique instrumentale est diffusée et ils devaient chanter un texte appris par cœur puis improviser. Au même temps, ils étaient explorés par IRM, ainsi les chercheurs ont pu préciser les zones qui s’activent au cours de cette épreuve de créativité. <<Les sujets on été dans un état de "complète immersion dans le processus créatif" >> explique l’équipe de recherche. Les résultats de l’improvisation étaient comparés à ceux de la récitation. Ils ont constaté enfin que pendant la recherche de nouvelles rimes rythmées, il y avait une augmentation de l’activité du cortex frontal médian qui est aussi la zone de l’intuition. D’autre part, les zones qui gèrent la censure et la planification des tâches été inhibées, ces dernières sont les cortex orbitofrontal et préfrontal dorsolatéral. << L'inactivité du cortex orbitofrontal permettrait à de nouvelles connexions, idées et associations d'apparaître plus naturellement sans être réprimées. Il semble qu'il y avait un relâchement des fonctions d'exécution et de l'attention ciblée au profit de processus libres de toute censure>> Clarifiait   Dr Allen Braun  un des neuroscientifiques participant à l'expérience.  Cette étude est encore en cours de raffinement et d’amélioration, les chercheurs pensent emmener leurs expériences encore plus loin pour mieux cerner le sujet. 

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats