SCIENCE
19/12/2012 par admin
Cancer : La pression pour combattre les cellules tumorales !
Cancer : La pression pour combattre les cellules tumorales !

Pour que les cellules malignes d’un cancer du sein ne se développent pas d’une manière anarchique et que leur organisation soit de la même manière que celle des cellules saines, il suffit qu’elles aient une pression physique tout en évitant les médicaments. Cependant, il ya toujours des mutations.

 

Lors d’un congrès à Edinbourg en juin dernier,  Mina Bissel intervenait pour annoncer « non, le cancer n’est pas le seul fruit de mutations génétiques » Elle focalise sur la prépondérance du microenvironnement où se trouvent les cellules estimant qu’une pression pourrait arrêter le développement des tumeurs. En outre, lors du congrès annuel de l’American Society for Cell Biology à San Francisco, Mina Bissel et ses collègues de l’université de Californie à Berkeley, dévoilent être parvenus à faire le contrôle de la croissance, l’organisation ainsi que la fonctionnalité de cellules cancéreuses sans avoir recours aux médicaments ni même être modifiés génétiquement, mais en les compressant physiquement dans les premières phases de mise en place de la structure.

 

Pour faire l’étude des cellules cancéreuses, il faudrait tout d’abord savoir que les seins connaissent une évolution ainsi que les tissus intérieurs en tenant compte de l’âge et du cycle de reproduction. Partant des cellules épithéliales des acini, elles ont la possibilité de devenir cancéreuses. Afin d’empêcher un tel désastre, les scientifiques  défendant le rôle important du microenvironnement dans le développement des tumeurs, ont mis sous pression les cellules cancéreuses en les plaçant dans une substance gélatineuse et en les injectant dans des chambres flexibles en silicone. Suite à une observation au microscope pendant 7 jours, les cellules cancéreuses comprimées se développent d’une façon organisée et leur forme ressemble à des acini sains.

 

Selon Gautham Venogopalan : « les cellules malignes n’ont pas complètement oublié comment devenir saines ; elles ont juste besoin du bon indice pour les pousser à retrouver une croissance normale. » Ce qui explique bien l’interdépendance entre mutation et microenvironnement.

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats