ENVIRONNEMENT
12/02/2013 par admin
Empreinte ecologique : c'est quoi?
Empreinte ecologique : c'est quoi?

Parmi les notions indicatrices de l’impact de l’Homme sur l’environnement, celle relative à l’empreinte écologique s’en distingue tout particulièrement. Employée pour la première fois par Mathis Wackernagel, spécialiste en sciences de l’environnement, elle reflète dans sa globalité la quantité moyenne de terre productive, d’eau douce et d’océan nécessaires pour fournir continuellement à une personne nourriture, bois, énergie, eau, logement, moyens de transport et pour éliminer ses déchets. D’après Wackernagel toujours chaque personne a donc une empreinte écologique.

 

Selon le rapport <> délivré par les scientifiques du WWF (World Wildlife Foundation), du programme des Nations unies pour l’environnement et d’autres organisations, la Terre a une surface d’environ 11.4 milliards d’hectares biologiquement très productifs. Si l’on divise cette superficie par la population mondiale, on attribue à chaque personne environ 1.9 hectares utilisables. Hors, comme l’empreinte écologique moyenne est de 2.3 hectares par personne, cela signifie que nous, les êtres humains, avons une dette écologique !

 

Dépassant notre quota, nous pouvons observer autour de nous les résultats à court terme : destruction des forêts, dégradation des terres arables, perte de diversité biologique, stocks de poissons en baisse dans les océans et pénuries d’eau locales. Alors que dire des perspectives peu rassurantes à long terme.

 

Il est tout de même indispensable de signaler que dans certains pays tels que l’Inde et le Niger, l’empreinte écologique moyenne est inférieure à un hectare. En revanche, aux Etats-Unis l’empreinte écologique moyenne est d’environ de 9.6 hectares. Une simple réflexion dirait que si les 7 milliards d’habitants de notre planète avaient le même style de vie et le même niveau de consommation que l’américain moyen, nous aurions besoin de quatre planètes supplémentaires de la même taille que la Terre !!

 

Un constat fort important qui confirme toute l’utilité de l’empreinte écologique notamment aujourd’hui sachant que de plus en plus de pays émergents ou en développement sont en train d’augmenter leur croissance économique, leur niveau de vie et par la même la consommation des personnes dans ces pays. L’Asie étant la parfaite illustration bien qu’un consommateur en son sein ne consomment pas à un niveau aussi élevé qu’un consommateur moyen d’un pays très développé, mais sa consommation a de plus en plus d’impacts négatifs sur l’environnement (Rappelons dans ce contexte le problème émergent de la pollution d’air précédemment traité dans notre magazine).

 

Somme toute, bien qu’elle révèle la difficulté et la complexité de la situation environnementale caractérisant notre planète aujourd’hui, l’empreinte écologique fournit des informations fondamentales notamment relevant des défis à réussir ou du moins à soulever par les sociétés aujourd’hui comme demain et peut être parmi eux, la nécessité de fournir des moyens de transport qui polluent et consomment moins. 

NEWSLETTER

Entrez votre courriel pour vous joindre à notre liste de diffusion !

VIDEO ZAPPING

PLUS DE VIDEO

SONDAGE

Installer un r?acteur nucl?aire en Tunisie

Pour

Contre

Résultats